J’ai testé les petits pénis !!!

Home / Témoignages penis / J’ai testé les petits pénis !!!

Je m’appelle Nadia. J’ai 27 ans. J’habite à Paris et je suis une « testeuse ». Mon père m’a toujours dit dans la vie, il faut faire ses propres expériences pour se faire son avis et être en mesure de faire ses propres choix. J’ai donc toujours suivi les préceptes de mon père.

Je me définis donc comme une testeuse. Des tests simples sans grande prise de risque, comme tester le nouveau restaurant du quartier, ou me teindre les cheveux en blond pour voir si le regard des hommes sur moi changer par exemple.

Ou de réelles prises de risque comme par exemple, me pointer en réunion de service avec un chemisier transparent sans soutiens-gorge, ou dernièrement, encore plus culotté, m’habiller de façon légère et provocatrice, aller sur un grand boulevard de la ville et attendre de voir combien on me proposait pour monter dans une voiture.

nadia aime les gros pensi

Je n’avais jamais couché avec un petit pénis

Le mois dernier, après une longue discussion entre copines, sur la taille des pénis de nos derniers amants, je me suis rendue compte que je n’avais jamais eu la chance ou plutôt la malchance de coucher avec un mec qui en avait une petite.
J’ai donc décidé de tester les relations sexuelles avec un homme ayant un petit pénis.

Bon, je suis une testeuse, mais je ne suis pas non plus une marie couche toi là. Comme j’ai toujours eu le nez pour dénicher ceux qui étaient bien dotés, et que je ne voulais pas écarter les cuisses à 10 hommes avant de dénicher celui qui en avait une petite, j’ai lâchement demandé à ma copine Marie de me filer le numéro d’un mec sur qui elle était tombée une nuit, et qui en avait une petite.

J’ai rappelé l’ex-amant d’une copine

petit penis homme

Ce n’est pas très correct, je sais, mais je voulais juste tester.
Je l’ai donc appelé, prétextant une erreur de numéro. Et avant qu’il ne coupe cour, je me suis mise à le draguer : « Oh, pardon, je me suis trompée de numéro ». »Mais vous avez une très jolie voix….Je ne crois pas au hasard…Vous faites quoi ce soir ?…Je vous invite à boire un verre ?…Allez quoi dites moi oui ! ».
Il a accepté pensez-vous. Rendez-vous était donc pris le soir même dans un bar du 18ème arrondissement à deux pas de chez moi.

J’ai dézippé son jeans…la douche froide

Il était plutôt charmant. Mon test, était pour le moment plutôt agréable. Nous avons bu quelques verres et avons passé une bonne soirée.

Je lui ai proposé de prendre un dernier verre chez moi. Oui, les soirées parisiennes dans les bars peuvent coûter très cher.

Sans trop de difficultés, je l’ai ramené dans mon deux-pièces. A la maison, je suis devenue un peu plus aguicheuse. Je le sentais fuyant. Intéressé par ma proposition, j’en suis sûre mais un peu distant.

Son pénis n’était pas plus grand que mon index

Un éventuel complexe par rapport à la taille de son pénis était-il responsable de cette timidité ? Oui, je pense. Quoi qu’il en soit, je suis passée à la vitesse supérieure, j’ai dézippé et baissé son jeans, et j’ai glissé ma main dans son caleçon.

Et là stupeur, Oh MY GOSh, comme dirait ma copine Angie de Los Angeles. Stupeur et horreur, son sexe déjà en érection n’était pas plus grand que mon index.

Son petit pénis aller rentrer en moi

Je voulais faire machine arrière, mais il n’aurait pas compris, enfin, si et du coup je l’aurais certainement profondément blessé. J’étais prise à mon propre piège.

Il fallait que je me ressaisisse, que je lui laisse une chance. Surtout, ne pas le juger trop vite. Après tout, c’était pour moi une première. On est parfois étonné dans la vie.
Je fais donc mon maximum pour le mettre en confiance, et lui faire croire que je ne m’étais pas aperçu de la petitesse de son sexe, ou du moins que cela n’avait aucune importance pour moi. Menteuse.

Après les baisers langoureux, la main sur sa nuque et non plus dans son calbut, nous passons à la phase 2. Et là, il s’est avéré être un expert en préliminaire, un moment plus qu’agréable pour moi. Peut être pas tant que ça pour lui, car je ne l’avais toujours pas touché.

Je ne sens pas son pénis, il est trop petit

Il est ensuite rentré dans la phase 3, la pénétration, et là re-stupeur. Je ne sentais rien. A ce stade, de mon récit, il est important de préciser que mon vagin est de taille, tout à fait normale lui, ni trop serré, ni trop large. Bref, il avait beau, se démenait, je n’avais aucune sensation.

J’étais certaine d’une chose, un homme s’agitait sur moi, des gouttes de sueur tombaient sur mon visage, mais pas une once de plaisir. Je tournais la tête, me pinçais les lèvres, mais pas de plaisir, non, je me les pinçais de gêne. Que faire, le laisser s’épuiser, le stopper net ? Quoi lui dire ? Non, j’ai plutôt décidé d’émir malgré moi quelques soupirs de plaisir pour le contentait.

Après 15 minutes de cette trop longue mascarade sexuelle, il jouissait enfin. J’étais presque libérée de mon piège, mais sexuellement plus qu’insatisfaite.
Je suis rester polie, mais ai prétexté une réunion matinale pour le faire s’en aller.

Pour être totalement objective dans mon test, et respecter un panel permettant d’obtenir des résultats indiscutables, j’aurai dû avoir au moins 2 autres relations sexuelles avec des hommes ayant des petits pénis.
Pas besoin d’avoir fait 5 ans en études statistiques pour admettre qu’en vue de mon échantillon, mes conclusions étaient discutables.

Une relation sexuelle très décevante

Quoi qu’il en soit, je suis une testeuse, je suis joueuse, mais pas téméraire. Il n’était pas question que je m’inflige d’autres relations sexuelles si décevantes pour me prouver que les petits pénis ne me satisfaisaient pas. J’avais fait mon choix et c’était le principal. Mon truc à moi, c’est les pénis respectables, ceux que je sens en moi, pas ceux qui me chatouillent à peine l’intérieur du vagin.

Mon conseil ? Qu’il augmente la taille de son sexe

Cet homme était tout de même sympathique et touchant. Sa situation m’a fait de la peine. J’ai donc cherché des solutions à son problème, la taille de son sexe. J’aimerais le rappeler pour lui dire qu’il existe des méthodes d’allongement du pénis qui marchent. Des méthodes, simples et naturelles.
J’aimerais le rappeler, parce qu’avec un plus gros pénis, se mec en vaut la peine !
Bref, j’ai testé les petits pénis !!!

Recent Posts
penoplastie allemagne